Quiz, questionnaire niçois art, architecture et littérature

Une quarantaine de questions et leurs réponses pour tester vos connaissances dans les domaines des arts, de l’architecture et de la littérature en lien avec la ville de Nice.

Nice : tester vos connaissances artistiques, architecturales et littéraires

Quiz nice art archi litt De très nombreux artistes plus connus les uns que les autres choisirent Nice et habitent encore aujourd’hui sur place. Des bâtiments d’époque mais également très modernes parsèment la ville. Sans compter une belle pléiade d’écrivains régionaux, locaux et plus internationaux, qui posèrent (et posent encore aujourd’hui) leurs valises entre mer et montagne...A découvrir ci dessous à l’aide de questions et de leurs réponses… Questions et réponses rédigées par Françoise Ehrentrant.

D’autres questions recouvrant différentes thématiques ici.

Pour visualier les réponses cliquer sur : " Réponse "

 

1) Les Fables de La Fontaine ont été illustrées par un peintre russe ayant un musée à Nice. Qui est ce peintre ? Réponse

Marc Chagall. En 1937, Chagall originaire de Biélorussie obtient la nationalité française. Il bénéficiera d'une reconnaissance internationale en réalisant des peintures pour l'Opéra de Paris. Il meurt très âgé à Saint-Paul de Vence en 1985.

2) Il existe 3 exemplaires du portrait en pied de Louis XIV peint en 1701 par Rigaud. Un de ces exemplaires se trouve à Nice. Où ? Réponse

Hôtel Négresco. L’hôtel possède une importante collection d’œuvres d'art de styles et d'époques variés. L'Hôtel est un véritable musée.

3) Quel est l'écrivain niçois qui a écrit « le kiosque à musique » ? Réponse

Luis Nucéra. Mort accidenté l'été 2000, en vélo, il a produit une œuvre considérable récompensée par de nombreux prix. Dans son émouvant ouvrage « Avenue des Diables Bleus », il relate son enfance niçoise.

4) Dans quel établissement niçois l'écrivain Didier Van Cauwelaert a-t-il été lycéen ? Réponse

Lycée Estienne d'Orves. "DVC" romancier, auteur de théâtre, né à Nice d'un père avocat d'origine belge, est l'auteur d'une œuvre abondante traduite dans de multiples langues. Il reste très actif dans la vie culturelle niçoise actuelle.

5) Où peut-on admirer dans un parc une « isba » ramenée d'Odessa ? Réponse

Dans le Parc du Château de Valrose. En 3 ans, de 1868 jusqu'à la fin de 1870, construction du château du Baron Paul Von Derwies, financier russe et conseiller du Tsar Alexandre II. Au décès du Baron, le château passera de mains en mains. En 1920, « Le Roi de l'Etain » Simon Patino, en devient le propriétaire. En 1957, rachat par la ville de Nice et en 1963 ouverture de la Faculté de Sciences.

6) Quels sont les deux prix Nobel qui ont fréquenté le lycée Masséna ? Réponse

René Cassin – Jean-Marie Le Clézio. René Cassin Prix Nobel de la Paix en 1968, est l'un des rédacteurs de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme. Jean-Marie Le Clézio, natif de Nice, fait partie des 15 écrivains français ayant reçu le Prix Nobel de Littérature en 2008. Il s'est fait connaître par le roman « Le procès verbal » en 1963, il avait alors 23 ans.

7) Elle représentait le bon sens populaire niçois dans le théâtre de Francis Gag. Comment s'appelait-elle ? Réponse

Tante Victorine. Le personnage de « Tanta Vitourina » est une commère truculente, elle est mariée à « Titoun ». Elle deviendra le personnage récurrent des pièces, des sketchs de radio de Francis Gag.

8) On pourrait définir ces artistes par des mots :Accumulation pour Arman, Compression pour César, Monochromie pour Klein Et pour Sosno que pourrait-on dire ? Réponse

L'oblitération. Sosno, mort en 2013, laisse à Nice l’œuvre monumentale « La tête au carré » qui abrite les bureaux de la bibliothèque Nucéra. Il disait « il s'agit quand même de la première sculpture habitée du monde ».

9) Sur le parvis d'un immeuble des quartiers ouest de Nice, construit en 1930, on peut découvrir la statue d'une déesse antique ? De quelle déesse s'agit-il ? Réponse

Minerve ou Pallas d'Athéna. Situé boulevard Tsarévitch, l'immeuble Palladium datant de 1929, de pur style Art Déco, est une référence en matière d'architecture de cette période.

10) Un aménagement urbain à Rauba Capeu a reçu un prix en 2004. De quel prix s'agit-il ? Réponse

Le Grand prix urbain d'architecture. Cet aménagement urbain fait la joie des promeneurs qui peuvent profiter d'une vue sublime sur la mer, la vieille ville, le port et le Mont Boron.

11) Les jumeaux Jan et Joël Martel, sculpteurs, décorateurs, ont réalisé une superbe décoration sur les murs extérieurs d'un bâtiment public de Nice. De quel bâtiment s'agit-il ? Réponse

La poste de l'avenue Thiers. Bâtiment Art Déco, en briques venant d'Italie est l’œuvre de Guillaume Tronchet en 1931. Ces 300 000 briques sont elles-mêmes l'ornementation de la façade : l'alternance de leurs positions crée des motifs décoratifs. Des vitraux de Grüber, son Beffroi, son horloge, ses bas reliefs en forme de timbre poste en font un bâtiment hautement original de cette ville.

12) Le 22 avril 1931 quel écrivain épouse à Nice sa compagne Consuelo ? Réponse

Antoine de Saint-Exupéry. Ayant rencontré Consuelo à Buenos Aires, ils se retrouvent à Paris puis à Nice où Consuelo possède la villa « El Mirador ». Saint Exupéry y termine « Vol de Nuit ». En 1934, Consuelo vend sa villa suite à des difficultés financières. Le 31 juillet 1944, Saint Exupéry est porté disparu.

13) De qui sont ces aphorismes : « Attendre le tram est-il de l'art » ?, « Le non ego est une forme d’ego » , « De quoi avez-vous peur » ? Réponse

Ben. Dès les années 1960, Benjamin Vautier se fait connaître par « ses écritures » déclinées sur différents supports. Il ouvre une boutique à Nice remplie d'objets hétéroclites où se réuniront les principaux artistes de l’École de Nice. Il rejoint le mouvement « Fluxus » qui prône que « tout est art » et « tout est possible en art ». Et depuis, entre performances et expositions Ben n'a cessé de bousculer nos certitudes et nous étonner.

14) Quel écrivain, ayant vécu à Nice, a dit « C'est ma ville presque natale » ? Réponse

Romain Gary. Venant de Pologne avec sa mère, il s'installe à Nice en 1928. Engagée par des bijoutiers, Mina Kacew, va vendre dans les grands palaces des pièces d’orfèvrerie et des bijoux, endossant le rôle d'une aristocrate russe exilée, réduite à vendre ses propres trésors. C'est dans son ouvrage « La promesse de l'aube » que Romain Gary écrira ses souvenirs d'adolescence dans la ville de Nice. Il dira : « Autant que je puis me sentir chez moi en tant que citoyen du monde, mais je suis niçois ».

15) Où habita Pauline Borghèse lors de ses séjours de 1807 et 1813 à Nice ? Réponse

Palais Furtado Heine (Promenade). C'est aujourd'hui un hôtel réservé aux Officiers du Ministère de la Défense, cette propriété a été construite au 18ème siècle. Elle fut revendue de nombreuses fois et en 1895, Madame Furtado Heine, une richissime veuve, lègue la villa au Ministère de la Guerre.

16) Un géant de pierres emprisonné par des tiges de métal se trouve sur un rond point près de l’aéroport. Qui est l'artiste qui l'a conçu ? Réponse

Max Cartier. En 1960, il est engagé par Lucino Visconti pour incarner « Ciro », le frère de Rocco Alain Delon dans le film « Rocco et ses frères ». Il a exercé divers métiers, acteur, boulanger, restaurateur et sculpteur depuis 1965.

17) Comment s'appelait l’hôtel construit sur la Promenade des Anglais en 1913 et aujourd'hui disparu ? Réponse

Le Rulh. Conçu par l'architecte Charles Dalmas, auteur de beaucoup de bâtiments néo-classique à Nice. Détruit en 1970, on a construit à sa place l'Hôtel le Méridien.

18) Où se trouve le temple de Diane (ou le temple de l'amour) à Nice ? Réponse

Au Parc Chambrun. Ce jardin dominé par l'ancien kiosque à musique faisait partie de la propriété du Comte de Chambrun. La Comtesse riche héritière des Cristalleries de Baccarat faisait donner des concerts très courus sous le kiosque.

19) Quel est le village sur les hauteurs de la ville qui sert de cadre à un épisode amoureux de « la douceur de la vie » de Jules Romains ? Réponse

Le village de Falicon. Le volume 18 des «  Hommes de bonne volonté » relate les amours de Jallez et d'Antonia la petite vendeuse de journaux de la Place Sainte-Réparate à Nice.

20) Construit sur le lac du Parc Phoenix, le musée des Arts Asiatiques est l’œuvre d'un célèbre architecte. Donnez son nom ? Réponse

Kenzo Tangé. Kenzo Tangé est considéré comme le père de l'architecture japonaise contemporaine. En 2012, il construit à Nice, le musée des Arts Asiatiques sur l'eau. Les deux formes en marbre blanc qui composent le bâtiment sont le carré symbolisant la terre et le cercle symbolisant le ciel suivant la tradition japonaise.

21) Sur le plafond de la salle d'apparat du château de Cagnes sur Mer est représentée une légende de la mythologie. Où trouve-t-on à Nice la représentation de la même légende ? Réponse

La chute de Phaëton – Palais Lascaris. Dans la mythologie grecque, Phaëton est un demi-dieu, fils du soleil. Ayant emprunté le char de son père, il en perd le contrôle. Zeus le foudroie, il tombe avec son char dans le fleuve Eridan.

22) Une plaque sur un immeuble de la rue Grosso rappelle le séjour d'un écrivain célèbre dans ce lieu. De qui s'agit-il ? Réponse

Romain Gary. Boulevard Grosso, la mère de Romain Gary exploita une pension de famille appelée « Mermonts ». L'écrivain y fait référence dans son ouvrage «  La Promesse de l'Aube ».

23) En 1994 un écrivain niçois a reçu le prix Goncourt pour son ouvrage « un aller simple » Quel est son nom ? Réponse

Didier Van Cauwerlaert. « Un aller simple » est le récit touchant d'Ami 6 rebaptisé Aziz et de sa rencontre avec Jean-Pierre Schneider. Une histoire d'amitié et d'aventures très attachante.

24) Quel est l'artiste peintre qui a inventé en 1956 « la plus parfaite expression du bleu » ? Réponse

Yves Klein. Après avoir pratiqué le judo à haut niveau, il se tourne vers l'art en 1954 et pratique la monochromie. Selon lui « la beauté existe mais à l'état invisible ». Il dit « L'art est partout où l'artiste arrive ». Il adopte le bleu outre-mer comme véhicule. Il le nommera IKB (International Klein Blue).

25) Que symbolisent les 7 sculptures de Jaume Plensa sur la place Masséna ? Réponse

Les sept continents (conversation à Nice). L’œuvre du Catalan Jaume Plensa présente 7 statues en résine blanche, juchées sur leurs supports qui semblent converser entre elles. La nuit, elles s'éclairent d'un jeu de lumière de différentes couleurs.

26) A la station Garibaldi du tram, on peut admirer la statue d'un garçonnet juché sur les épaules de la Victoire de Samothrace (ou sa copie!). Qui est ce personnage ? Réponse

Ernest Pignon Ernest a réalisé cette œuvre. Sur les ailes de la déesse, il a juché un « Garibaldi », jeune adolescent en tenue de pêcheur.

27) Quel est le style architectural de l'église Jeanne D'Arc ? Réponse

Style Art Déco. Réalisée par Jacques Droz cette église en béton peinte en blanc a été achevée en 1933. La construction s'organise autour de 3 grandes coupoles et 8 plus petites. Un clocher de 64 mètres de forme angulaire couronne l'édifice.

28) Sur quel immeuble du centre ville, peut-on admirer des têtes de bovins couplées sous le balcon supérieur ? Réponse

Le Palais Baréty. Ce palais rue Maréchal Joffre est une des plus belles demeures de Nice construit au 19ème siècle. Il fut la propriété du Docteur Baréty originaire de Puget-Théniers, fondateur de « l'Academia Nissarda ».

29) Qui est l'auteur des œuvres que l'on peut admirer à l'église de Cimiez ? (œuvres du XVIe) Réponse

Louis Bréa. Sa famille et ses élèves ont formé l'Ecole de Bréa. Leurs retables décorent toutes les églises de la region (Nice, Monaco, Grasse, Bar sur Loup, Tourette-levens...).

30) Quel est le bâtiment du 19e siècle au dessus duquel pointent deux minarets ? Réponse

L'Alhambra à Cimiez. Il s'agit de l'ancien hôtel de l'Alhambra boulevard de Cimiez, aujourd'hui copropriété. Dans ce bâtiment de style mauresque qui s'ouvre sous une impressionnante « marquise », tous les détails de la façade font référence à l'orient.

31) Deux pavillons de stylé Néo-Classique, boulevard Pilatte portent le nom de jumeaux d'une légende grecque. Donnez ces noms. Réponse

Castor et Pollux. Héros de Sparte, ils sont les fils jumeaux de Zeus, leur culte était très suivi à Rome. Le compositeur Rameau composa une tragédie lyrique en 1737 sur cette légende.

32) On connaît deux personnes s’appelant Jean Médecin. L'une d'entre elles fut maire de Nice jusqu'en 1965. Quelle fut la profession de l'autre ? Réponse

Architecte. Jean Médecin était un architecte connu. Il est l'auteur de beaucoup de villas de style « néo-mauresque » au début du 20ème siècle. A Nice, cette période se caractérisait par un grand éclectisme en matière d'architecture.

33) L'écrivain Jules Romain fut professeur de Philosophie au lycée Masséna de 1917 à 1919 à Nice. Il y revint en 1930, où il écrivit en partie sa grande œuvre unanimiste. Donnez le titre de cette gigantesque fresque. Réponse

« Les hommes de bonne volonté ». Cette fresque évoque l'Odyssée de deux amis Jallez et Jerphanion au cours d'une période de 25 ans.

34) Au cœur de la ville trône l’œuvre du sculpteur Alfred Janniot « La Fontaine du Soleil » Son Apollon en marbre est entouré de 5 divinités-planètes. Donnez le nom de ces 5 planètes. Réponse

La Terre, Mercure, Mars, Saturne et Vénus. Réalisé entre les deux guerres, cet apollon de tradition classique connut une errance continue dans la ville. Scandalisés par le réalisme de l'anatomie de la sculpture, les niçois obtinrent son déplacement dans différents lieux de la ville. Il ne revint qu'en 2011 au centre de la fontaine du soleil.

35) Max Gallo dans sa saga ayant pour cadre Nice, a décrit le destin de trois frères. Quel est le nom de famille de ces trois personnages ? Réponse

Les trois frères Révelli. La Baie des Anges, La Promenade des Anglais, Le Palais des Fêtes. Cest trois ouvrages composent une fresque romanesque. On y suit le destin de Carlo, Vicente , Luigi Révelli et de leurs descendants pendant un siècle.

36) La mère d'un auteur très populaire du 19e siècle ayant séjourné souvent dans la région, s'est fixée à partie de 1890 à Nice villa « les Ravanelles ». Elle est enterrée à Nice. Dans quel cimetière ? Et qui est-elle ? Réponse

La mère de Guy de Maupassant à Saint Sylvestre. Laure le Poitevin fait partie de la haute bourgeoisie normande. Très liée à Gustave Flaubert, elle lui confiera l'éducation littéraire de son fils Guy. Elle épouse Gustave de Maupassant, elle a deux fils Guy et Hervé. Le couple se sépare quand Guy a 10 ans. Les dernières années de sa vie, Guy fit de longs séjours à Cannes, Antibes où vivait son frère Hervé et à Nice où sa mère s'installa.

37) Qui est l'auteur « Des Aventures de rouletabille » qui habita 8 ans boulevard Gambetta dans l'immeuble « Etoile du Nord » ? Réponse

Gaston Leroux est un auteur très populaire au début du 20ème siècle. « Le mystère de la chambre jaune », « Le fantôme de l'Opéra » remportent de grands succès. Il vit successivement à Paris, Menton, à Nice au Mont-Boron puis boulevard Gambetta. Il est enterré au cimetière du château.

38) Quel est l'écrivain scandaleux de la belle époque qui écrivit « Nice, l'été, la dernière tombe où l'on cause, la dernière ville où on embaume » ? Réponse

Jean lorrain. Il arrive à Nice en 1900, il s'y installe avec sa mère et y passera des années heureuses. A Nice, il écrit beaucoup de romans et ses portraits au vitriol des bourgeois, du petit peuple de Nice et des aristocrates sont sans pitié. Place Ile de beauté, une plaque rappelle son passage dans l'immeuble.

39) Cet ornement symbolique représentant une figure humaine ou animale décore, les fenêtres, le haut des portes, les corniches des immeubles du 19e siècle de la ville. Comment appelle-t-on cet ornement ? Réponse

Un mascaron. Ces motifs décoratifs très nombreux animent les façades. Ils représentent tantôt des figues féminines, tantôt des fauves. Depuis l'antiquité leur fonction était d'éloigner les mauvais esprits des demeures.

Mots-clés: Nice

Instagram