Se déplacer avec les vélos bleus niçois

Rien de plus pratique et économe pour se déplacer en ville ! Les vélos bleus font maintenant partie de l’identité de la capitale azuréenne. Petit tour d’horizon de leur utilisation et conseils pratiques.

Pratique et agréable sous le soleil du sud

Vélo Bleu Nice

Un vélo destiné à un usage public

De la même couleur que les fameuses chaises bleues, les vélos bleus sont costauds et pourvus d’un panier, bien utile, à l’avant. Trois vitesses permettent d’adapter son effort à la pente, au vent ou encore à son énergie du moment. Un système de lumière s’illumine à la nuit tombée. La chaîne qui raccroche le vélo à sa station permet également de l’attacher ailleurs et à sa guise.

Des tarifs adaptés à tous les usages

Différentes formules permettent aux usagers une utilisation à des prix vraiment bas. La tarification se base sur un abonnement de durée variable, plus un coût de location à partir de 30 minutes d’usage. Sauf à vraiment prendre son temps, la plupart des trajets durent moins d’une demi heure, par exemple pour aller d’un bout à l’autre de la Promenade des Anglais. Le prix des abonnements commence à un euro cinquante la journée, jusqu’à 25 euros annuel. Il n’y a pas d’abonnement famille à tarif préférentiel. Les stations au nombre de 175 entre Nice, Saint Laurent du Var et Cagnes sur Mer accueillent plus de 1700 vélos au total.

Conseils d’utilisation :

  •   Prenez le temps avant de décrocher votre vélo de bien le choisir. Certaines machines peuvent être moins performantes que d’autres. Il faut vérifier la pression des pneus mais aussi le bon fonctionnement du pédalier. Vérifier également que les roues tournent librement et avec fluidité.
  •   Les vélos dont la série commence par 6xxx ou 7xxx sont à priori plus récents et moins sujets aux dysfonctionnements.
  •   Prendre soin de vérifier lors de la restitution que le crochet soit bien fixé à la station, au risque que le vélo ne soit pas considéré comme vraiment restitué.

Un maillage dicté par la topographie

Comme chacun le sait, la ville de Nice voit les Alpes littéralement plonger dans la grande bleue. Plusieurs collines occupent donc les lieux, on est ici loin du plat pays néerlandais. Descendre en ville depuis les stations de vélos éloignées du bord de mer est plus facile que l’inverse. Les vélos sont logiquement beaucoup moins souvent disponibles sur les hauteurs notamment en milieu et fin de journée. Certaines zones en hauteur ne sont d’ailleurs pas du tout pourvues en station de vélos comme Cimiez, Fabron ou encore le Mont Boron.

Pour un meilleur rendu : choissisez la définition maximale en cliquant sur la petite roue dentelée .
https://youtu.be/9ZAcdlWGqJg

Des pistes cyclables en cours de développement

velos bleus 5 mUn certain nombre de kilomètres du centre ville dispose de pistes cyclables soit dans les couloirs de bus soit à côté des voitures. Deux zones sont idéalement dédiées aux déplacements à deux roues avec des bordures solides assurant une bonne sécurité et limitant le stationnement intempestif des autres véhicules. La première longe la coulée verte entre le Théâtre de Verdure et le Musée d’Art Moderne. La seconde, magnifique, bordure la baie des ange depuis le port jusqu’à l’aéroport. De nombreux projets ambitionnent la mise en place d’autres zones cyclables, par exemple dans l’éco-vallée de la plaine du Var ou le long du tramway Est Ouest. A noter que la municipalité subventionne l’achat de vélos électriques et dépense un demi million d’euros pour l’usage du vélo. Les adeptes rêvent de pistes cyclables, larges et bordurées, plus nombreuses allant par exemple de Cannes à Menton par le bord de mer ainsi qu’un ou plusieurs vrais axes nord sud réservés aux vélos uniquement.

Un petit tour d’horizon des points forts et faibles de ce moyen de transport qui se veut écologique

Positif :

  • Plus de stress d’arriver en retard à cause des embouteillages. On se faufile partout, prudemment.
  • Aucun souci pour se garer sauf si la station d’accueil est pleine à votre destination. Gain de temps et d’argent !
  • La météo très souvent ensoleillée sur la Côte d’Azur vous permettra de profiter du ciel bleu azur. Ambiance Dolce Vita sur la Riviera !
  • Le sport est bon pour la santé et l’utilisation régulière, même quelques dizaines de minutes par jour participera à votre bonne forme.

Améliorable :

  • Inévitablement, le parc de vélo n’est pas toujours en parfait état. Il faut parfois changer d’engin à cause, le plus souvent, de problème de transmission (chaîne, roulements à bille). S’agit-il d’un manque de précaution des usagers, de la vétusté des machines ou de problèmes de conception ? Les usagers retournent la selle pour signaler les bicyclettes hors service aux autres usagers et aux services de maintenance.
  • Il manque une application officielle vraiment opérationnelle et efficace fonctionnant sous Android et IOS. Deux applications tierces permettent d’avoir un aperçu des disponibilités.
  • Le site internet date et manque de fonctionnalités et n’est pas très adapté au terminaux mobiles du type tablette et smartphone. Le site web vélo bleu uniquement francophone mériterait d’être multilingue, ce qui est le cas des stations d’accueil des vélos.

Velos Bleus 8
Velos Bleus 3
Velos Bleus 7
Velos Bleus 2

Au final, nous vous conseillons aussi bien pour vos loisirs que pour vos déplacements réguliers l’utilisation du vélo à Nice. Rouler en bord de mer, par exemple au petit matin sur la Promenade des Anglais, est toujours magique. Une communauté de passionnés du vélo s’active en ligne (voir liens plus bas) Souvent très militante de la cause des deux roues vous la trouverez par exemple grâce au hashtag #velotaf associé au hashtag #Nice06 sur le réseau social Twitter.
De nombreux commerces proposent également la location de vélos, plus légers et agréables à l’usage.
Des voitures, des scooters et bientôt des trottinettes électriques complètent l’offre de transports dite alternative. Ils n’en reste pas moins vrai que l’automobile demeure indispensable pour transporter facilement de lourdes charges, plusieurs enfants en bas âge ou pour des trajets plus périphériques.

Liens

Mots-clés: Alpes Maritimes, Balade, Consommation, Sport, Nice

Instagram